O F F    T H E    G R I D ///
Electro-acoustic trio & Spontaneous beat-making

 

Stan Augris:  Drums + Fx

Fabrice Theuillon:  Baritone sax + Fx

Clément Petit:  Cello  + Fx  / recording & producing

 

«  Chez Off The Grid, pas direction stylistique affirmée. Au contraire même, une créativité guidée par la seule volonté de générer des beats organiques et minimalistes à partir d’une orchestration improbable.
Un violoncelliste, un saxophoniste et un batteur biberonnés au rap, à la house et au free jazz qui façonnent un hip hop électro-acoustique singulier, efficace et débarrassé de ses codes.
Des featurings versatiles qui jouent le même jeu que le trio, et passent d’une chanson à de l’improvisation sans que nos têtes s’arrêtent de bouger. « 
 

///  W o r k   i n   p r o g r e s s :
!!! Très bientot des extraits de collaborations avec des featuring !!! 

S h a r p   t i p
Sharp tip

E s p e r a n c e    s h a f t
Esperance shaft

B e a t  4  L u i g i
Beat 4 luigi

P o s e i d o n
Poseidon

I n t r o s p e c t r u m
Introspectrum

 

>>> En résidence @ Théâtre de Vanves du 11 au 14.11.19 et à l’Automne 2020

>>> Création à l’Automne 2020 @ Théâtre de Vanves Feat. Asha Griffith from N.Y !!!

 

/// Few words … 

Fabrice Theuillon, Stan Augris and Clément Petit’s musical roots lie principally in jazz, soul, house and hip-hop, as well as the worlds of experimental and improvised music. Their influences include Aloe Blacc, Lee Fields, Roseaux, Blick Bassy, Surnatural Orchestra, Beat Assaillant, The Wolphonics, T. de Pourquery, Ala.ni, Ben l’Oncle Soul, and many others.

The group’s creative process always begins with a jam session, during which they take an electro-acoustic approach to playing each instrument, improvising real-time “beats” together.

Their aim is for each musician to take ownership of the process of sonic creation and orchestration in order to produce beats with textures that are both original and organic. However, in contrast to the programming-based work of a typical “beat-maker”, Off the Grid avoid looping or superimposing sounds, endeavouring to remain as close as possible to the experience of a live performance and to obtain a minimalistic result founded on strong, complementary textures.

The “electro” elements of their instrumental method include their particular performance techniques, their preparation of their instruments using a diverse range of tools, and their treatment of the sound using “simple” electronic processes (such as effects pedals). This work is enriched, during the recording process, by the emphasis they place on conveying the acoustic dimension of their instruments, creating unexpected sonic fabrics.

Off the Grid do not insist on a particular stylistic direction in terms of composition or harmony: rather, their emphasis is on rhythm, on the necessity of making rhythmic ideas, instrumental roles and textural organisation complement each other. While aesthetically, their music undoubtedly takes much of its inspiration from diverse forms of hip-hop and minimalistic electronica – sometimes bordering on rock in its pure energy – the trio are inveterate rule-benders, seeking above all to leave their own stamp on each composition.

Whether on stage or in the studio, Off the Grid aim to incorporate versatile rappers and singers who are willing to share their stylistic approach and to move beyond the borders of musical genres to provide a final flourish to their rhythmic endeavours. And while their recordings generally adhere more closely to a song-based format, their live performances explore freer, more improvised, more progressive musical forms.

Their goal: “to create something synthetic using organic methods, and to invent a different way of generating beats”.

>>> BIOGRAPHIES

 

TRIO DETOURAGE 2

 

 

///  Fabrice TheuillonStan Augris, et Clément Petit viennent principalement du jazz, de la soul, de la house et du hip-hop, mais aussi de la musique expérimentale et improvisée. Leurs références : Surnatural Orchestra, Beat Assaillant, The Wolphonics, Lee Fields, Aloe Blacc, Roseaux,Ben l’Oncle Soul, Coax, T. de Pourquery,  …

Tout commence au cours d’une session pour improviser ensemble des « beats » en temps réel.

La volonté du trio est de faire en sorte que le musicien s’approprie le travail du beat maker. Mais dans une démarche opposée à celle du « sampling », l’idée est de générer et d’orchestrer des sons originaux et organiques produits à partir de leurs instruments. À l’inverse aussi du travail de programmation d’un beatmaker, Off the Grid cherche à éviter la superposition de sons, afin de rester au plus près du live et d’obtenir un rendu minimaliste aux textures fortes.

Le traitement des instruments se fait soit en préparant l’instrument lui-même avec l’utilisation de divers objets, soit en le traitant avec de l’électronique « simple ». Ce travail est associé à un parti pris lors de la prise de son qui tend à travestir encore un peu plus la dimension acoustique des instrument.

Chez OTG, il n’y a pas de direction stylistique particulière dans la composition, ni de travail sur l’harmonie à proprement parlée. La recherche se situe dans la nécessité de trouver une complémentarité entre les idées rythmiques, le rôle des instruments et l’agencement des textures pour élaborer des séquences rythmiques singulière et efficaces. Si leur esthétique se nourrit des diverses formes du hip‑hop, des musiques électroniques minimales, et va parfois confiner à une énergie « rock », le trio se joue des règles et cherche avant tout à imprimer sa signature sonore.

Que ce soit en live ou dans ses productions, la finalité d’Off the Grid est d’intégrer des rappeurs et chanteurs versatiles qui voudront bien se prêter au jeu et dépasser les frontières des genres et des formats pour parachever cette démarche, et si les productions du trio se rapprochent clairement d’un format « chanson », le live, lui, explore des formes musicales plus improvisées et plus progressives.