B l i c k   B a s s y ///
A K Ö / A tribute to Skip James

/// « A K ö » SUMMER TOUR // U.S/Canada & Germany

w/  J o h a n  B l a n c : Trombonne  &  C l e m e n t   P e t i t : Cello

// 07.07: @ Huntington Arts Festival/ Huntington, NY (US)
// 08.07: @ Montréal International Jazz Festival (CA)
// 09.07: @ Sunfest / London, Ontario, (CA)
// 12.07: @ The Boston Museum of Fine Arts/ Boston, MA (US)
// 13/07: @ Lincoln Center in New York, NY (US)
// 14/07: @ 40th Vancouver Folk Music Festival (CA)
// 19.07: @ Sommarscen/ Malmoe (SE)
// 25.07: @ Folk Holidays festival/ Náměšť nad Oslavou (CZ)
// 26.07: @ Stimmen festival/ Lorrach (DE)
// 28.07: @ OpenAir Festival ‘Bluesnight‘/ Wurzburg (DE)
// 29.07: @ Kulturarena OpenAir Festival, ‘Bluesnight’/ Jena (DE)
// 30.07: @ Glatt und Verkehrt fest/ Krems (AT)
// 31.07: @ Festival Zeltival/ Karlsruhe (DE)
// 20.08: @ C/O Pop/ Koln (DE)
// 21.08: @ Festival Huvila Tent/ Helsinki (FI)

17022001_10158277545040384_112411325390851738_n

 

///  L’ALBUM « A K ö » 

blick1

L’album est sorti chez NO FORMAT le 6 Avril 2015
Bio No Format
blick1

Le blues de Skip James renvoie Blick bassy à sa propre histoire, à son enfance dans un village du Cameroun, aux visites d’un vieux musicien ambulant qui faisait le tour des villages… à sa quête identitaire.
Les mélodies, les textes et interprétations du bluesman louisianais lui apparaissent comme une évidence, et si Skip James était fortement encré dans la tradition des chanteurs de blues et chantait la souffrance du peuple noir, il était aussi tourné vers le futur, en chantant des textes à forte connotation politique et humaniste, et en jouant une musique qui pouvait prendre des libertés avec le blues. La complainte d’un peuple se métamorphose en message de confiance en l’avenir.

Blick voulait rendre hommage à Skip James, non pas en travaillant directement sur sa musique, mais en reprenant certains thèmes politiques et sociétaux du bluesman, en s’inspirant de certaines ambiances et intentions, et en (re-)transposant l’univers musical du bluesman vers les traditions africaines et dans sa langue maternelle, le Bassa.

Blick a amené des compositions, et nous avons travaillé ensemble à la couleur de cette album en essayant de respecter cette idée de tradition et de modernité.
Nous voulions d’une part un son organique et intimiste, qui puisse rappeler l’humeur épurée des vieux enregistrements, et d’autre part des arrangements qui puissent faire appel à des ambiances et à et des considérations d’organisation des sons plus actuelles.

Blick Bassy: Guitare, voix
Clément Petit: Violoncelle, banjo
+
Fidel Fourneyron: Trombone
Olivier Ker Ourio: Harmonica sur Aké
Nicolas Repac: Samples sur Wap do Wap, Mama & One Love

Wap do wap
One Love 

blick1